epave auto champs

Votre voiture est une épave. Fait appel pour un enlevement epave gratuit.

Lorsque les véhicules deviennent des épaves suite à un accident ou simplement parce qu’ils sont amortis, ce sont les centres de VHU (Véhicules Hors d’Usages), qui se chargent de leur destruction. Vous pouvez contacter un épaviste qui se chargera de transporter votre véhicule vers le centre VHU le plus proche. Cela s’appel un enlèvement épave gratuit (sous conditions)

La règlementation en matière d’enlevement epave gratuit

Le stockage ainsi que le traitement des VHU, font l’objet d’une réglementation, afin que tout se passe dans le respect de l’environnement. Chaque véhicule est tracé jusqu’à ce qu’il soit détruit. Le décret datant du 4 février 2011, VHU n°2011-153, stipule que tous les propriétaires de VHU, doivent le remettre au centre VHU agréé par la préfecture.

Les centres VHU dont il s’agit, disposent d’un agrément qui certifie qu’ils sont en conformité avec les nouvelles normes exigées pour le traitement des VHU, et qui respectent mieux l’environnement. Aussi, chaque année, les centres VHU agréés doivent être évalués par un organisme accrédité.

Quelles en sont les sanctions en cas de non-respect… ?

Tout propriétaire de VHU se doit de respecter le règlement, pour ne pas encourir des sanctions. En effet, des sanctions sont prévues dans l’article L.541-46 du code de l’environnement. Lorsque le propriétaire du VHU remet ou fait remettre ses déchets à un exploitant non agréé, il encoure une sanction de 2 ans de prison et de 75 000 euros en amende. De plus, en cas de pollution des eaux ou des sols causés par un véhicule remis à un centre non agréé, la responsabilité du propriétaire est engagée. Par exemple si vous êtes dans le département 92, demander un enlevement epave gratuit 92, par un épaviste gratuit vers un centre VHU agrée.

enlevement epave gratuit

Notons que le code de l’environnement a également prévu une sanction semblable aux exploitants des centres non agréés, qui feraient le traitement des VHU.

Le coût du remorquage, on en parle !

Les centres VHU n’ont pas le droit d’exiger des frais de prise en charge selon la loi. Cependant, en cas de remorquage, le centre a parfaitement le droit de facturer la prestation. Il en va de même si le véhicule est doté des éléments qui ne sont pas homologués, ou de déchets dont le traitement n’est pas ordinaire. Alors le centre peut réclamer des frais dans ce cas.

Les coûts pour l’enlèvement du VHU sont calculés selon la distance entre l’endroit où se trouve le véhicule et le centre. Les coûts dépendent également de la politique de chaque centre de VHU. Il ne faut donc pas hésiter à négocier. Dans la plupart des centres, pour une petite distance de moins de 15 km environ, l’enlèvement peut être gratuit. Sinon, il peut tourner autour des 60 euros.

Notons que lorsque l’enlèvement est payant, le coût est déduit du prix de rachat du véhicule.

La prime à la casse 2019

Le 30 décembre 2018, un nouveau décret a fait son apparition. Les nouveautés que nous apporte la prime à la casse 2019 concernent surtout les conditions à remplir, lors de l’achat d’un nouvel véhicule. A propos des VHU, les contraintes d’éligibilités restent les mêmes.

Cependant, la nouvelle prime 2019 a bien plus de restrictions, et elle est plus ciblée également. Le taux maximum d’émission en matière de CO2 au km, est de 122 g dorénavant, au lieu des 130 g habituels. Les caractéristiques concernant la situation fiscale et la distance de parcours réalisée sont aussi pris en compte.

Les véhicules hybrides rechargeables sont plus que jamais d’actualités, et seront éligibles à une prime. On remarque une évolution concernant les tarifs du BONUS-MALUS. Cela est suivi d’un déclenchement de CO2, après 117 g.

Peut-on emmener soi-même sa voiture dans un centre VHU ?

Si vous avez un VHU et que vous vous posez la question, sachez que vous avez parfaitement le choix de vouloir déposer votre véhicule au centre de VHU, par vos propres moyens. D’ailleurs, pour encourager de telles initiatives, certains centres de VHU offres des avantages comme par exemple des bons d’achat. Mais si vous êtes à Paris, et que votre voiture est dans parking souterrain; le mieux est de demander à un épaviste Paris de sortir le véhicule du sous-sol vers le centre de recyclage. L’enlevement epave gratuit l’est après arrangement avec la société d’enlèvement d’épaves.

Est-il possible d’enlever vers le centre VHU, une voiture qui ne démarre pas ?

Les centres de VHU agréés sont bien équipés pour parer à toutes situations. Ils peuvent donc venir chercher le véhicule, même s’il ne peut démarrer. Cependant, faudra signaler l’état de la voiture au moment de la prise de contact avec le centre. De cette manière, le centre pourra prendre des dispositions nécessaires pour l’enlèvement du véhicule. Vous pouvez demander à une société de dépannage remorquage voiture l’enlevement epave gratuit de votre épave. La gratuité se négocie en fonction de l’état de votre voiture.

Quels sont les documents à fournir à l’épaviste, au centre VHU lors de l’enlevement epave ?

Les pièces à fournir ne sont pas nombreuses. En réalité elles sont au nombre de 3. Il s’agit en premier lieu de :

  • la carte grise de la voiture, immatriculé en France. Il doit être mentionné de façon parfaitement lisible et inaltérable soit « Vendu le (jour/mois/année) pour destruction », ou soit « Cédé le (jour/mois/année) pour destruction ». Cette mention doit être suivie de la signature de l’ancien propriétaire.
  • le certificat de situation administrative. Il doit dater de moins d’une quinzaine de jours pour être valide.
  • fournir le formulaire CERFA n°15776*01. Il doit être rempli et on doit y retrouver marquer, les coordonnées du centre de VHU, ainsi que son numéro d’agrément. Le deuxième exemplaire est remis au centre VHU, qui à la fin des opérations, vous donne un certificat de destruction.

Voila vous savez tout sur l’enlevement epave gratuit.

Dépannage Remorquage